IMG_4039-Modifier

Spéléologie au cœur des glaciers

Avant toutes choses, comment se forme un glacier ? À partir de 3000m d’altitude, les précipitations météorologiques...

Avant toutes choses, comment se forme un glacier ?

À partir de 3000m d’altitude, les précipitations météorologiques apparaissent sous forme de neige ou de pluies de glace. La neige s’accumule en couches et dès que la saison estivale arrive, celle qui se trouve en surface fond. Ainsi l’eau s’imprègne peu à peu à travers le manteau neigeux ce qui provoque la « fusion estivale ».
Au contact de cette eau proche des 0° les cristaux de neige grossissent pour se transformer en névé et ce durant plusieurs années avant de devenir de la glace.
Années après années, les couches de névé se succèdent et se changent petit à petit en glace de plus en plus dense.


Le glacier se régénère donc tout seul !
À condition que la fonte de neige ne soit pas trop intense.

Mais alors, comment se forment ces tunnels ?

Et bien ils sont naturels !

Dès que l’été approche, une partie de la neige accumulée sur le glacier fond. L’eau ruisselle progressivement sur la couche supérieure jusqu’à atteindre le point faible du monstre de glace, comme par exemple une crevasse. L’eau s’y engouffre et creuse au fur et à mesure du temps un puits vertical que l’on appelle « un moulin », pour enfin s’écouler sur la couche de glace imperméable (à partir de 30m de profondeur) ou sur le socle rocheux du glacier : ce phénomène crée donc un réseau sous-glaciaire.

Prêt pour le plongeon ? C’est parti !

Avec mon acolyte @subterranologie nous avons effectué un voyage en Suisse pour découvrir une de ces merveilles de la nature !

Après une marche d’approche de 2 heures, nous voilà devant les deux petits porches d’entrée, émerveillement total !

Nous explorons petit à petit cet immense réseau souterrain de 400 mètres de développement, des galeries de glaces aux dimension variables, de 2 à 8 mètres de hauteur.

Nous pouvons même y observer un fontis de glace !

Après avoir passé plus de 3h sous ces tonnes de glace à photographier et observer, il est l’heure de ranger et d’attaquer le retour.

Nous avons effectué cette sortie au mois de février, et nous avons été forcés de constater la disparition imminente de cet univers souterrain, alors préservons notre nature et elle nous le rendra !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
error: Content is protected !!